Un orgue pour Marie-Immaculée, appel aux dons

jeudi 30 novembre 2017
popularité : 27%

Depuis novembre 2013, l’église Marie-Immaculée, dépourvue d’un véritable orgue à tuyaux, a été affectée par notre Évêque à notre communauté.

Certes, la présence d’un orgue numérique avec des sons de qualité permet de rendre cette absence disons... plus supportable.

Néanmoins, la louange de Dieu et la qualité de la liturgie célébrée à Marie-Immaculée nécessitent la présence d’un instrument digne de ce nom. Seul un véritable orgue, avec ses centaines voire ses milliers de tuyaux différents qui chantent à l’unisson, est une image de l’Église qui, dans la diversité de ses membres, rend un seul et même culte à Dieu. Alors, certes, nous entendons déjà les critiques : un orgue à tuyaux coûte cher. Oui, effectivement. Très cher, même.

C’était sans compter sur la Providence et la grande générosité d’un bienfaiteur.

En effet, pour des raisons financières évidentes, l’achat d’un orgue neuf était une solution à exclure si l’on voulait avoir un instrument d’une taille respectable. Un orgue d’occasion qui pouvait répondre à la fois aux critères de taille (ni trop petit, ni trop grand), de coût (vendu à un prix raisonnable) mais aussi d’adaptabilité (ce qui excluait bon nombre d’orgues à tractions mécaniques, par définition non modulables) a donc été cherché.

Un tel instrument fut trouvé très rapidement et la question de l’achat fut aussitôt réglée par un donateur qui a réglé la totalité du prix d’achat. L’orgue étant situé en Allemagne, il a dû être rapatrié sur Nancy par un facteur d’orgues. C’est l’Association Saint-Brunon qui a réglé le coût du transport qui s’élevait à 750 €.

JPEG - 189.2 ko

La console de l’orgue

Nous possédons donc un orgue, ici-même à Nancy ! Alors, comment se fait-il que rien ne soit visible dans l’église ? Pourquoi continuer à accompagner les offices sur un orgue numérique alors que nous disposons d’un orgue véritable ?

C’est que, un orgue, quel qu’il soit, est livré en pièces détachées. En outre, ces pièces nécessitent une remise en état obligatoire avant d’être remontées. C’est là où nous en sommes actuellement. Le coût de cette remise en état devrait rester limité car il sera fait appel au bénévolat en grande partie. C’est d’ailleurs le cas pour la tuyauterie qui a été en grande majorité, après avoir été triée et rangée sur des étagères, dépoussiérée et lavée : c’est un travail de trois semaines à temps plein qui a été réalisé par un jeune apprenti, en stage.

Du matériel a dû être acheté : un compresseur, pour souffler la poussière hors des tuyaux, des éponges, de la lessive, des goupillons pour nettoyer l’intérieur des tuyaux... l’investissement est ici dérisoire. D’autres éléments nécessiteront d’être restaurés : les sommiers, pièces de bois où sont posés les tuyaux, le circuit de vent devra être recréé, les réservoirs d’air devront être étanchéifiés, etc. et l’orgue pourra être monté dans l’église.

JPEG - 414.2 ko

Le projet de remontage de l’orgue

Mais alors, peut-on réellement avoir un orgue à tuyaux sans faire un appel aux dons auprès des fidèles ? La réponse est négative.

En effet, nous avons vu qu’une large part du travail sera bénévole. Toutefois, une partie essentielle du travail devra être effectuée par des professionnels : création d’une charpente bois pour accueillir l’instrument, conseils sur la restauration des éléments, mise en place des liaisons électriques et des circuits de vent, accord de l’instrument et surtout harmonisation des tuyaux un par un qui permet d’adapter les sonorités de l’instrument au lieu où il est placé.

Si le facteur d’orgues sera logé au presbytère (donc gratuitement), s’il sera fait appel à la générosité des paroissiens pour assurer les repas du facteur d’orgues, il faudra immanquablement payer le travail réalisé.

En outre, il faut acheter du matériel nécessaire à la restauration de l’orgue : outillage, câbles électriques, circuits de vent... Pour quel coût ? 25.000 € ! Une chose est sûre, ce coût, bien que réel, reste faible pour une opération d’une telle envergure.

Car, comme indiqué précédemment, le facteur d’orgues sera entouré de bénévoles pour réaliser les tâches où ses compétences ne sont pas requises.

C’est donc une belle aventure qui s’offre à nous, une aventure dans laquelle nous nous lançons avec l’accord du diocèse.

Si tout va bien, et avec l’aide de Dieu, nous espérons pouvoir entendre les orgues pour Pâques 2017 et les inaugurer avant l’été. Mais cela ne sera possible que grâce aux bénévoles et aux dons que nous aurons reçus d’ici-l), et c’est donc pourquoi nous faisons appel à vous.

Vous pouvez visiter la page facebook consacrée à notre orgue.

 Dons ordinaires

Vous pouvez faire un don par internet et carte bancaire, ce don n’est pas défiscalisé. Si vous désirez faire un parrainage de tuyaux, vous pouvez envoyer votre choix par mail en vous référant au tableau plus bas.

 Dons défiscalisés

Ces dons ne peuvent être faits par internet, il faut télécharger le formulaire ci-dessous et nous l’envoyer avec votre règlement à l’adresse postale suivante :
Chapellenie Bhx-Charles-de-Lorraine
167 avenue de Strasbourg
54000 Nancy
Ces dons transitent par l’Association diocésaine de Nancy et de Toul qui vous transmettra votre reçu fiscal.

PDF - 165.6 ko
Formulaire de don

 Parrainage des tuyaux

L’orgue en l’état est composé d’un peu plus de mille tuyaux. Si jamais les appels aux dons dépassent les frais de remontage de l’orgue, nous envisageons l’achat de jeux supplémentaires.

- tuyaux de 2 cm à 4 cm de hauteur* 5 € l’unité
- tuyaux de 4 cm à 8 cm de hauteur*à 10 € l’unité
- tuyaux de 8 cm à 16 cm de hauteur*à 20 € l’unité
- tuyaux de 16 cm à 32 cm de hauteur*à 30 € l’unité
- tuyaux de 32 cm à 63 cm de hauteur*à 50 € l’unité
- tuyaux de 63 cm à 125 cm de hauteur*à 75 € l’unité
- tuyaux de 125 cm à 250 cm de hauteur*à 100 € l’unité
- tuyaux de 250 cm à 500 cm de hauteur*à 150 € l’unité

- jeu à 800 € l’unité (56 tuyaux jusqu’ à 16 cm de hauteur*)
- jeu à 1.000 € l’unité (56 tuyaux jusqu’ à 32 cm de hauteur*)
- jeu à 1.500 € l’unité (56 tuyaux jusqu’ à 63 cm de hauteur*)
- jeu à 2.000 € l’unité (56 tuyaux jusqu’ à 125 cm de hauteur*)
- jeu à 3.000 € l’unité (56 tuyaux jusqu’ à 250 cm de hauteur*)

* = la taille des tuyaux est donnée à titre purement indicatif et n’a aucun caractère contractuel



Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 11 octobre 2017

Publication

211 Articles
2 Albums photo
Aucune brève
6 Sites Web
15 Auteurs

Visites

7 aujourd'hui
61 hier
184571 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés